13/01/2016 - CNAMTS (L’Assurance maladie)
L'Assurance Maladie « ouvre » ses données sur le (...)

L’Assurance Maladie « ouvre » ses données sur le médicament au service du bon usage du médicament

Conformément aux engagements pris lors du premier Hackathon et un an après la mise en ligne en open data des données « sources » utilisées pour le suivi des dépenses de santé, l’Assurance Maladie met à la disposition des internautes un jeu de données annuelles sur la consommation de médicaments (OPEN MEDIC) intégrant des informations sur les bénéficiaires et sur les prescripteurs.

A cette occasion, un hackathon est organisé pour explorer les données existantes sur la consommation de médicament (disponibles au sein du système d’information de l’Assurance Maladie ou rendues publiques par d’autres organisations) et encourager leur exploitation à des fins d’intérêt public.

L’ambition : accompagner la création de services ou d’applications numériques innovantes au service du bon usage du médicament.

OPEN MEDIC : de nouvelles perspectives d’analyse sur la consommation de médicament

Depuis plus de 10 ans, l’Assurance Maladie publie chaque année les données de remboursement des médicaments délivrées par les pharmacies de ville par l’ensemble des régimes obligatoires d’assurance maladie (MEDICAM) ainsi que celles des médicaments délivrés par les pharmacies des établissements de santé à des patients ambulatoires (non hospitalisés).

Ces données, qui donnent pour chaque médicament remboursé (par code CIP) des informations sur la consommation en date de remboursement, en volume (en nombre de boîtes remboursées) et en valeur, sont désormais disponibles mensuellement.

La base OPEN MEDIC, aujourd’hui mise en ligne sur le serveur open-data-assurance-maladie.ameli.fr et sur le site data.gouv.fr, apporte une profondeur de champs d‘utilisation et d’analyse supplémentaire, tout en prenant en compte le risque de ré-identification afin de respecter les règles nécessaires d’anonymisation.

Lire la suite du communiqué