29/11/2011 - Mis à jour : 26/07/2012 - CNAF (Allocations familiales) - Famille
L'activité des assistants (es) maternels (les) (...)

L’activité des assistants (es) maternels (les) (L’e-ssentiel n° 116)

L'activité des assistants (es) maternels (les) (...)

En 2010, 895 300 enfants âgés de moins de 6 ans ont bénéficié de ce mode d’accueil, soit une hausse de 3,6 % par rapport à 2009. Plus de six enfants sur dix étaient âgés de moins de 3 ans, une particularité partagée avec les établissements d’accueil du jeune enfant (Eaje), où cette tranche d’âge est également majoritaire. Si environ 80 % de la garde collective est située sur les pôles urbains, le recours aux assistants maternels est prédominant dans les communes rurales avec 17,5 assistants maternels pour 100 enfants âgés de moins de 3 ans. Ainsi, en 2010 la capacité théorique de 50,7 enfants sur la base d’un accueil moyen est de 2,9 enfants, alors que l’accueil collectif n’y propose que 7,6 places. L’offre la plus importante relève des assistants maternels avec, en 2010, 306 256 professionnels, dont 1 434 hommes, qui ont accueilli 895 309 enfants âgés de moins de 6 ans, dont 606 000 âgés de moins de 3 ans, soit plus du double du nombre de places proposées par les Eaje. Entre 2009 et 2010, le nombre d’assistants maternels en activité augmentent de 2,7 %. Leur activité, assez hétérogène, est déterminée par des interactions, qui fixent le coût pour les parents, et se développent de façon très diversifiée selon les départements. Sur la France entière, le coût mensuel net moyen pour les familles, avant déduction du complément de mode de garde (Cmg) de la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje), s’élève à 404 euros en 2010, en augmentation de 3 % par rapport à 2009. Les coûts les plus élevés se situent dans les départements d’Ile-de-France (500 à plus de 600 euros) qui connaissent tous un nombre faible d’assistants maternels : moins de 7 pour 100 enfants âgés de moins de 3 ans. Le profil vieillissant de la profession a peu évolué sur les trois dernières années : plus du tiers des assistants maternels sont âgés de plus de 50 ans ; près des trois quarts de plus de 40 ans. La pérennité de l’offre de garde des assistants maternels n’est pas établie à moyen terme.

Voir l’e-ssentiel n° 116, sur le site de la cnaf