06/01/2015
Les bénéficiaires du minimum vieillesse pourront (...)

Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, annonce la publication, ce mercredi 24 décembre 2014 au Journal Officiel, du décret permettant aux bénéficiaires du minimum vieillesse de cumuler cette allocation avec une activité réduite.

L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA, ex minimum vieillesse) permet d’assurer un revenu minimal aux personnes âgées qui auraient peu ou n’auraient pas cotisé à un régime de retraite. Jusqu’à présent, le minimum vieillesse diminuait dès que l’allocataire exerçait une activité, même minime. Les ressources totales de ces retraités modestes ne pouvaient donc dépasser les 800 € mensuels de l’ASPA (personne seule).

Le décret publié aujourd’hui autorise le cumul intégral entre l’ASPA et des revenus d’activité (jusqu’à 30% du SMIC pour une personne seule et 50% du SMIC pour un couple). Cette mesure fait partie des engagements pris par le gouvernement dans le cadre du Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale.

Ces montants permettront concrètement à un allocataire du minimum vieillesse d’atteindre, par le cumul entre l’ASPA et cette activité réduite, des ressources équivalentes au SMIC net pour une personne seule.

Ce décret favorable au pouvoir d’achat des retraités modestes vient compléter le « coup de pouce » mis en œuvre en octobre dernier, qui a porté le minimum vieillesse à 800 € pour une personne seule.