21/05/2013 - Rapports et études - Tout thème - Autres

Les comptes des administrations publiques en 2012

En 2012, le déficit public notifié à la Commission européenne s’établit à 98,2 milliards d’euros, soit 4,8 % du PIB. Par rapport à 2011, il se réduit de 7,2 milliards d’euros, du fait d’une augmentation des recettes plus rapide que celle des dépenses. En part de PIB, les recettes publiques augmentent de 1,2 point et les dépenses de 0,8 point. Le déficit public se réduit surtout pour l’État et dans une moindre mesure pour les organismes de sécurité sociale, alors que le déficit des administrations publiques locales augmente. En 2012, le taux de prélèvements obligatoires s’établit à 45,0 % du PIB, en hausse de 1,2 point par rapport à 2011. Le poids de la dette publique dans le PIB progresse de 4,4 points pour atteindre 90,2 %.

Voir la suite sur le site de l’INSEE (Insee Première N°1446 - mai 2013)