16/12/2014 - CNAF (Allocations familiales) - Famille
Les résultats 2013 de l'Observatoire national de la (...)

Les résultats 2013 de l’Observatoire national de la petite enfance (CNAF)

Les résultats 2013 de l'Observatoire national de la (...)

La CNAF et ses partenaires ont présenté à la presse, le 9 décembre, les dernières données du rapport 2014 de l’Observatoire national de la petite enfance portant sur l’année 2013. Plusieurs thématiques sont abordées dans ce 9e rapport : les données sociodémographiques des enfants de moins de 6 ans, l’offre d’accueil, les recours aux différents modes d’accueil des familles, les coûts/investissements en matière de petite enfance, et la réduction ou l’arrêt d’activité après l’arrivée d’un enfant.

Parmi les constats, la France est toujours, avec l’Irlande, "le pays le plus fécond d’Europe", avec un ’indicateur conjoncturel de fécondité 2013 pour la première fois passé sous la barre des deux enfants par femme (1,99) et un nombre d’enfants de moins de trois ans également en baisse, une scolarisation des enfants de moins de trois ans en école maternelle qui repart à la hausse à la rentrée 2013, après dix ans de baisse, des disparités territoriales qui restent importantes dans l’offre d’accueil, ou encore des parents qui restent, en 2013, "l’intervenant principal de la garde du jeune enfant" (61% des enfants de moins de trois ans sont, la plupart du temps, gardés par leurs parents, soit une baisse de 9 points depuis 2002).

En 2013, le recours au complément de libre choix d’activité (CLCA) diminue globalement, essentiellement du fait de la baisse du recours (par 55% des bénéficiaires) au CLCA à temps plein.

La dépense publique dédiée annuellement à la politique petite enfance s’élève à 15 milliards d’euros. En 2012, les gestionnaires des structures d’accueil petite enfance sont majoritairement des collectivités locales (61 %), mais aussi des associations (32 %) et des entreprises (5,6% ). La publication prochaine d’un atlas des crèches viendra compléter ce panorama, annonce la CNAF. Une étude sur le modèle économique des EAJE, destinée à expliquer la hausse des coûts d’investissement et de fonctionnement, est en cours. Les premiers résultats d’un observatoire des activités périscolaires devraient être présentés l’année prochaine.

A télécharger :
- le dossier de presse
- le diaporama
- L’accueil du jeune enfant en 2013 : données statistiques