16/04/2015
Marisol Touraine, Emmanuel Macron et Axelle Lemaire (...)

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, et Axelle Lemaire, secrétaire d’État chargée du Numérique, ont réuni lundi 13 avril les chefs de projet des trois plans de la Nouvelle France Industrielle relatifs à la santé : Biotechnologies médicales, Dispositifs médicaux et nouveaux équipements de santé, Santé numérique.

Cette réunion de travail, dernière de la revue des plans engagée en novembre par le Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, était l’occasion de réaliser un point d’avancement des feuilles de route et de préciser le calendrier des prochaines réalisations : nouveaux investissements, commercialisation de nouvelles offres de produits et de services, créations d’emplois. Les échanges avec les chefs de projet ont également porté sur la configuration de la seconde phase de la Nouvelle France Industrielle, qui va être lancée avec le triple objectif d’adresser plus directement les besoins de santé publique et les pratiques médicales dans le cadre de la stratégie nationale de santé, de rendre les forces françaises plus lisibles à l’international et de piloter plus efficacement le dispositif. Marisol TOURAINE, Emmanuel MACRON et Axelle LEMAIRE ont remercié les chefs de projet présents et leurs équipes pour leur mobilisation et leur investissement dans ces travaux. La Nouvelle France Industrielle, pilotée par les industriels avec le soutien de l’Etat, porte ses fruits et affiche de belles ambitions :

-  Biotechnologies médicales – L’"équipe de France" des thérapies innovantes constituée au sein du plan a enchaîné les succès ces derniers mois : en octobre 2014, 30 M€ ont été levés par la société biopharmaceutique Erytech Pharma ; en janvier 2015, une nouvelle autorisation a été donnée à CellforCure pour produire des médicaments de thérapie génique en janvier ; en mars 2015, Cellectis a été introduit au Nasdaq et OSE PHARMA sur Euronext à Paris.
- Dispositifs médicaux et nouveaux équipements de santé

  • Sur le volet start—ups / PME, deux projets d’accélérateurs French Tech sont entrés en phase d’instruction approfondie, avec des décisions attendues pour le 2nd semestre 2015. De plus, une entrée du fonds de fonds Multi Cap Croissance dans le tour de table du futur fonds Sofinnova Capital VIII dédié aux biotechnologies et aux dispositifs médicaux a été acté fin février 2014. Les conclusions sont attendues au 2ème semestre 2015, pour un tour de table de 200M€ minimum.
  • Le volet visant au rapprochement des leaders (grandes groupes et ETI) et des PME va se poursuivre à travers le lancement de plusieurs de projets innovants, tels que HECAM (cancérologie), Sight Again (vision) ou 3D Surg (assistance 3D en chirurgie digestive mini-invasive).

- Santé numérique – Plusieurs initiatives concrètes ont été engagées : -*cinq expérimentations d’amélioration du parcours de soins par le numérique ont été lancés avec le soutien du programme « Territoires de soins numérique » ;

  • la reconnaissance du NIR comme identifiant unique de l’usager est prévu dans le projet de loi santé.

Au terme de cette réunion, les ministres ont confirmé l’engagement du gouvernement à construire, avec les partenaires industriels et académiques, un savoir-faire français en matière de médecine de précision.

- Téléchargez le communiqué au format PDF