30/05/2016 - CNAMTS (L’Assurance maladie) - Maladie
Mieux accompagner les personnes avec un asthme (...)

Mieux accompagner les personnes avec un asthme chronique : une priorité partagée

Mieux accompagner les personnes avec un asthme (...)

La Journée mondiale de l’asthme, qui s’est tenue cette année le 3 mai, a été l’occasion de rappeler aux personnes asthmatiques la nécessité de bien contrôler leur asthme pour mieux vivre au quotidien.

Professionnels de santé de proximité, les pharmaciens d’officine peuvent jouer un rôle essentiel auprès des patients ayant un asthme pour lequel un traitement continu est indispensable. C’est pourquoi, l’Assurance Maladie et les syndicats des pharmaciens, ont mis en place un dispositif d’accompagnement au service de ces patients sous forme d’entretiens dans les officines. Gratuits et sans engagement, ces entretiens conduits par les pharmaciens concernent quelques 2 millions de personnes asthmatiques traitées par corticoïdes inhalés, médicaments indiqués en cas d’asthme persistant.


Aider les personnes avec un asthme persistant à mettre en pratique les bons gestes

Pour bien vivre avec un asthme, il est nécessaire d’adopter des réflexes et des habitudes de vie, comme par exemple :
- aménager son environnement (se protéger des facteurs irritants : produits d’entretien, parfums d’intérieur, etc. ; aérer quotidiennement son logement…) ;
- arrêter le tabac et penser à se préserver du tabagisme passif.
L’importance de bien utiliser le traitement de fond

Lorsqu’un traitement par corticoïdes inhalés est indiqué, il est primordial de bien suivre ce traitement au quotidien et de bien savoir utiliser son inhalateur pour qu’une dose suffisante de médicament soit délivrée dans les bronches.
En effet, le traitement par corticoïdes inhalés, pierre angulaire du traitement de fond de l’asthme persistant, agit dans la durée sur la cause de la maladie. Celui-ci est indispensable pour vivre le plus confortablement possible et mener une vie sociale, professionnelle ou sportive aussi normale que possible.

Pris de manière adaptée, conformément aux prescriptions du médecin, le traitement de fond permet de prévenir au maximum la survenue de crises d’asthme : on parle alors d’un ‘asthme contrôlé’.

Pour autant, près de 6 personnes sur 10 ont un asthme insuffisamment contrôlé1. Les raisons peuvent être multiples : sous-estimation de la gravité de leur maladie, mauvaise manipulation de l’inhalateur qui entraîne une inefficacité du traitement, prise irrégulière des médicaments, etc.

C’est pourquoi, en complément du suivi médical du médecin traitant, sur incitation de l’Assurance Maladie, les pharmaciens proposent un accompagnement pour conseiller les personnes asthmatiques ayant un traitement par corticoïdes inhalés.

Il s’agit d’un échange personnalisé, au cours duquel le pharmacien apprécie les connaissances du patient à l’égard de sa maladie et de son traitement (Par exemple, le patient différencie-t-il le traitement de crise du traitement de fond ?), ainsi que son niveau d’implication dans la prise en charge de son asthme.

- Lire la suite en cliquant ici