De nouvelles avancées pour les salariés de la Sécurité sociale

SECURITE SOCIALE - 07.04.2022

 

Diversité, inclusion, égalité femmes-hommes et solidarité sont les maîtres-mots des nouveaux accords signés pour renforcer la politique RSE de la Sécurité sociale.


En 2021 et 2022, la Sécurité sociale a renforcé ses engagements pour une gestion durable et responsable de ses collaboratrices et collaborateurs. Les partenaires sociaux ont signé 4 accords qui renforcent les engagements pris depuis 2011.


Parmi les points forts de ces accords, des engagements d’autant plus ambitieux en matière d’inclusion et de diversité. L’objectif : faire changer les mentalités et lutter contre tous les types de stéréotypes, de préjugés et de discriminations (âge, genre, origine, orientation sexuelle, lieu de résidence…). Cela comprend à la fois les politiques de recrutement, mais aussi les évolutions de carrière et de rémunération ou encore l’accès à la formation. 


Si la Sécurité sociale affirme un principe général d’ouverture à toute forme de diversité, elle s’est fixée un objectif prioritaire d’embauche des jeunes de moins de 30 ans (il s’agit d’approcher 50 % des nouveaux embauchés) et des salariés porteurs d’un handicap.


A cet égard, la Sécurité sociale, qui atteint à l’échelle collective un taux d’emploi de 6.60 % en 2020, va plus loin et a pour ambition que 100 % des organismes de Sécurité sociale présentent une contribution Agefiph égale à 0 d’ici 4 ans.


L’égalité professionnelle femmes-hommes est aussi au cœur de ces avancées : égalité salariale, accès aux postes à responsabilité élevée, accompagnement de la parentalité, aide à la levée des freins et mentoring, ce sont tous les pans de l’activité professionnelles qui sont visés.


De nouveaux engagements sont aussi actés pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles au travail.


Concernant la qualité de vie au travail et la politique de solidarité, l’accompagnement des fins de carrières perdure et se consolide. 
Enfin, un accord spécifique vient également soutenir le quotidien des salariés proches aidants et favoriser le maintien dans l’emploi. Il s’agit d’un nouveau champ d’accompagnement ouvert en 2021 aux salariés du régime général, illustrant le renforcement de l’attention portée par la Sécurité sociale à ses collaborateurs.
 

Découvrez les 4 accords en vidéo