Le Ségur de la santé prévoit un plan massif d’investissement de 19 Md€

MALADIE - 30.04.2021

Le Ségur de la santé a permis de faire émerger 33 mesures fortes en faveur du système de santé autour de quatre axes : transformer les métiers et revaloriser ceux qui soignent, définir une nouvelle politique d’investissement et de financement au service de la qualité des soins, simplifier les organisations et le quotidien des équipes de santé et fédérer les acteurs de santé dans les territoires.  

Le second pilier comporte un plan massif d’investissements pour le système de santé.  La loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2021 a traduit concrètement à la fois l’engagement du Président de la République d’un plan massif d’investissement pour l’hôpital et les conclusions du Ségur de la santé élargissant cet effort aux établissements médico-sociaux et au numérique en santé.

Elle matérialise ainsi le plan de 19 Md€, prévu dans les conclusions du Ségur, visant à redonner aux établissements de santé et médico-sociaux les marges financières nécessaires à l’investissement, notamment du quotidien et pour améliorer les conditions de travail. Cette enveloppe se décompose de la façon suivante :

  • 9 Md€ permettront de financer directement de nouveaux investissements dans les établissements de santé 
  • 6,5 Md€ seront spécifiquement consacrés à la restauration de la capacité financière des établissements de santé (désendettement) assurant le service public hospitalier. 
  • 1,5 Md€ serviront à rénover ou créer des places dans les Ehpad en faisant évoluer les modes de prise en charges des personnes âgées
  • 2 Md€ en faveur du numérique en santé, dont 600 M€ réservés au secteur médico-social. Cet investissement aboutira notamment à la création de l’Espace Numérique en Santé

Sur cette enveloppe, les 6Md€ du Ségur seront financés par la Commission Européenne via la Facilité de Relance et de Résilience ; les 13Md€ prévus à l’article 50 de la LFSS pour 2021 seront financés par la CADES.

Son schéma de gouvernance reposera largement sur le niveau régional et la participation des territoires - et de leurs élus - dans la prise de décision. 
 

img repss avril 2021.png

 

Pour en savoir plus :

  • Le Rapport d’évaluation des politiques de sécurité sociale Maladie présente de nombreux indicateurs de suivi et d’évaluation de la politique de la sécurité sociale en matière de santé. Les indicateurs portent notamment sur les capacités d’accueil des établissements de santé (Fiche 1.5.1) ou encore sur l’investissement de ces établissement (Fiche 2.14).

Pour accéder à la rubrique dédiée aux REPSS cliquer ici.