Rapport sur l'état des lieux du financement de la protection sociale

SECURITE SOCIALE - 12.02.2021

Le HCFiPS produit à intervalles réguliers une note présentant l’état des lieux du financement de la protection sociale après le vote des lois financières annuelles. La précédente édition, publiée en mai 2020, était centrée sur les impacts probables sur les comptes sociaux de la crise sanitaire et économique qui venait de se déclencher, en anticipant des déficits records pour l’exercice 2020. 


L’exercice mené cette année s’inscrit dans la continuité de ces réflexions. La note revient dans un premier temps sur l’ampleur de cette crise. Elle présente ensuite les principaux canaux par lesquels la crise a affecté les comptes sociaux. Le vote des lois financières pour 2021 à l’automne dernier permet enfin d’apporter des éléments prospectifs pour les exercices à venir, même si de grandes incertitudes demeurent à ce stade. 


Trois principaux enseignements principaux peuvent être mis en avant. 

  • Le système de protection sociale français plonge brutalement en 2020-2021 dans des déficits considérables, sans commune mesure avec les résultats observés au plus fort des crises précédentes (1993, 2009), et devrait demeurer largement déficitaire sur les exercices suivants. 
  • Cette situation financière très dégradée est particulièrement préoccupante pour la branche maladie et pour l’assurance chômage, qui subissent de plein fouet les effets de la crise non seulement en matière de recettes, mais également en termes de dépenses. 
  • Deux sujets distincts, mais liés, doivent être examinés : 
    • la gestion de la dette sociale passée
    • la trajectoire des comptes courants à venir, qui, faute d’un retour à l’équilibre rapide, risque de susciter une nouvelle dette sociale

 

Pour consulter le rapport du HCFIPS cliquer ici