5e conférence nationale du handicap

GENERAL - 11.02.2020 Deux femmes rient dans une cuisine d'un restaurant

 

La Conférence nationale du handicap est un rendez-vous prévu tous les trois ans par la loi du 11 février 2005, sous l’autorité du président de la République, « afin de débattre des orientations et des moyens de la politique concernant les personnes handicapées ».

Cette 5e Conférence nationale du handicap intervient à mi-mandat et se tient jour pour jour 15 ans après le vote de la loi de 2005. Elle est ainsi l’occasion de dresser un premier bilan des actions engagées mais aussi de prendre de nouveaux engagements, incarnant la volonté politique de faire du handicap une priorité du Gouvernement.

Parce que le handicap nous concerne tous, le président de la République a souhaité faire une conférence largement ouverte à la société civile.

 

Télécharger le dossier de presse CNH 2020

 

Tous concernés, la Sécurité sociale mobilisée !

Dans le cadre de ses missions, la Sécurité sociale est présente pour apporter un soutien financier et humain aux personnes atteintes de handicap.

De fait, l’Assurance maladie et les Allocations familiales (la MSA pour les agriculteurs) proposent des dispositifs spécifiques (enfant, adulte, retraité...). Ceux-ci sont complétés par d’autres aides venant d’acteurs du champ plus large de la protection sociale, comme les départements et l’Etat. 

En tant qu'employeur, la Sécurité sociale fait figure de bon élève. Outre des chiffres encourageants (voir ci-dessous), une convention est établie depuis mars 2016 entre le Régime général de sécurité sociale et l'Agefiph.

Pour accompagner la mise en oeuvre de cette politique handicap institutionnelle, une mission handicap nationale a été créée et regroupe des référents handicap nationaux, rattachés aux caisses nationales, et territoriaux, rattachés aux organismes locaux, sous le pilotage de l'Ucanss. Ce réseau national est structuré en interbranches ce qui lui permet de se déployer sur l'ensemble du territoire et d'assurer une cohérence nationale ainsi qu'un partage et une mutualisation des pratiques.

 

8419 salariés reconnus en situation de handicap. 6,01% taux d'emploi direct pour l'ensemble du Régime général. 7,83% taux d'emploi légal. 299 organismes.141011 salariés en CDI. 78,20% des organismes respectent leur obligation légale d'emploi de personnes en situation de handicap

* Taux d’emploi direct = unités bénéficiaires de l’obligation d’emploi de travailleurs handicapés / effectifs d’assujettissement (organismes de 20 salariés et plus).

** 6 % = taux d’emploi légal obligatoire pour tous les employeurs de 20 salariés et plus.