3 minutes pour comprendre la Sécu

La Sécurité sociale a été créée par les ordonnances des 4 et 19 octobre 1945. Elle protège l'ensemble des résidents du territoire français. Composée de cinq branches, elle nous accompagne et nous aide tout au long de notre vie. 

 

 

3 minutes pour comprendre la Sécurité sociale

 

Découvrez l'essentiel sur la Sécurité sociale dans cette courte vidéo de présentation : 

 

 

5 branches qui mobilisent 160 000 femmes et hommes

 

Pour mettre en œuvre cette solidarité nationale et assurer le bon fonctionnement du service public, le Régime général de la Sécu compte aujourd’hui près de 160 000 femmes et hommes. Ils sont répartis en 5 grandes branches :

  • La branche Famille (Caf) aide les familles dans leur vie quotidienne et développe la solidarité envers les personnes vulnérables.
  • La branche Maladie (Cpam, Carsat...) permet à chacun de se faire soigner selon ses besoins.
  • La branche Accidents du travail-maladies professionnelles (Cpam, Carsat...) gère les risques professionnels auxquels sont confrontés les travailleurs.
  • La branche Retraite (Carsat, Cnav...) verse les pensions aux retraités de l’Industrie, des services et du commerce. Elle suit les salariés tout au long de leur carrière et les aide à préparer leur retraite.
  • La branche Recouvrement (Urssaf) qui, à la différence des autres, ne gère pas un risque mais collecte les cotisations et contributions sociales pour les redistribuer au bénéfice des autres branches.

 

Outre ce Régime général (qui couvre près de 90 % de la population), il existe d’autres régimes de Sécurité sociale, selon le secteur d’activité auquel on est rattaché.

 

On peut citer le régime spécifique des agriculteurs (MSA) ou bien les régimes spéciaux, notamment pour les salariés de grandes entreprises publiques. Ils couvrent les mêmes risques, mais pas toujours de la même manière.

 

 

Le saviez-vous ?

 

Les salariés de la Sécurité sociale ne sont pas fonctionnaires

Les organismes de sécurité sociale sont de droit privé. Leurs salariés ne sont donc pas fonctionnaires, même s’ils exercent une mission de service public. 

 

 

Santé, famille, retraite : la solidarité nationale à l’œuvre

 

« Que se passera-t-il demain si je n’ai pas les moyens de me soigner ? »
« Si ma famille s’agrandit, pourrai-je subvenir à ses besoins ? »
« Et pour mes vieux jours, comment m’assurer une vie décente ? »

 

 

Autant de questions que la Sécurité sociale permet aux citoyens français de ne plus se poser : la « Sécu », c’est une protection contre les risques de la vie. Elle nous accompagne à chaque âge et nous permet de vivre dignement, notamment grâce à des aides financières et à un soutien humain.

 

Si cette Sécurité est dite « sociale », c’est parce qu’elle est l’expression de la solidarité nationale. La Sécu repose sur un contrat implicite qui lie tous les citoyens : chacun y contribue selon ses moyens et en bénéficie selon ses besoins. C’est qu’elle constitue, depuis sa création en 1945, la base du vivre ensemble de notre pays.

 

 

« La Sécurité sociale est la garantie donnée à chacun, qu’en toutes circonstances, il disposera des moyens nécessaires pour assurer sa subsistance et celle de sa famille dans des conditions décentes. »

 

Alexandre Parodi, Ministre du Travail (1945) 

 

 

Un héritage qui évolue pour mieux protéger

La Sécurité sociale fait partie intégrante du patrimoine des Français. Si ses principes fondateurs sont restés les mêmes depuis sa création à l’après-guerre, son système a été amené à évoluer.

 

Que ce soit via l’instauration d’un régime agricole, la mise en place du RSA (ex-RMI) ou la création de la Carte Vitale, la Sécu s’est adaptée pour répondre à nos besoins et nos modes de vie. 

 

C’est également vrai en ce qui concerne son fonctionnement et son financement : la démographie contemporaine n’est plus celle de 1945 et, pour préserver notre modèle social, des réformes ont été et continueront d’être nécessaires.

 

À l’heure où l’on parle de la création d’un « 5e risque » qui prendrait en charge la dépendance des personnes liée à l’âge ou au handicap, on ne sait pas à quoi ressemblera concrètement notre système demain.

 

 

Le saviez-vous ?

 

La Sécurité sociale gère un budget équivalent à une fois et demi celui de l’État.
En 2017, la Sécurité sociale a géré 486 milliards d’euros, soit près d’un quart du PIB de la France.